inclusion

inclusion [ ɛ̃klyzjɔ̃ ] n. f.
• 1655; « action de déclarer inclus » 1580; lat. inclusio
1Log., math. Relation entre deux classes, entre deux ensembles, dont l'un est inclus dans l'autre ( implication). Inclusion réciproque. identité.
2Histol. Introduction dans un tissu anatomique d'une substance (paraffine, matière plastique) qui lui donne assez de dureté pour être découpé au microtome.
3(1897) Ce qui est inclus; élément inclus dans un milieu de nature différente. Inclusion d'air dans du verre. 2. bulle. Spécialt Corps étranger contenu dans un cristal. Ce diamant contient une inclusion.
Anat. Inclusion de la dent de sagesse, qui reste enfermée dans le tissu osseux du maxillaire.
4Petit objet, animal, végétal, enfermé dans un bloc de matière plastique transparente et servant de décoration.
⊗ CONTR. Exclusion.

inclusion nom féminin (latin inclusio, -onis) Action d'inclure quelque chose dans un tout, un ensemble ; état de quelque chose qui est inclus dans autre chose : L'inclusion d'une clause nouvelle dans un contrat. Insecte, fleur, petit objet quelconque conservé dans un bloc de matière plastique transparente. Biologie Élément cellulaire nettement délimité, mais incapable d'autoduplication, subissant une répartition plus ou moins inégale lors des mitoses. (Les inclusions sont soit des déchets, soit des réserves alimentaires.) Substance figurée intracellulaire n'appartenant pas aux constituants normaux de la cellule (par exemple inclusion virale). Mathématiques Relation binaire entre ensembles, notée ⊂, définie par A ⊂ B si et seulement si A est inclus dans B. (L'inclusion est une relation réflexive, transitive et antisymétrique. On peut donc définir une relation d'ordre [non total] sur la collection des ensembles.) Métallurgie Matières métalliques ou non, en général indésirables, réparties dans un métal ou alliage. Minéralogie Corps étranger (solide [cristallisé ou vitreux], liquide ou gazeux) contenu dans la plupart des cristaux et des minéraux. Odontologie État d'une dent qui reste contenue dans le maxillaire ou dans les tissus mous voisins. Verrerie Hétérogénéité due à la présence d'un corps étranger dans le verre. ● inclusion (expressions) nom féminin (latin inclusio, -onis) Gîte d'inclusion, gîte dans lequel le minerai est disséminé dans la roche endogène, au lieu d'être disposé en amas, filons, etc. (par exemple gîtes d'étain ou de diamants).

inclusion
n. f.
d1./d Action d'inclure; son résultat.
d2./d MATH Propriété d'un ensemble ou d'un élément inclus dans un autre ensemble.
d3./d BIOL élément hétérogène contenu dans une cellule ou un tissu.
d4./d MINER Corps étranger enfermé dans un cristal.

⇒INCLUSION, subst. fém.
A. — Action d'inclure; résultat de l'action. La bouche toujours fermée, toujours serrée en dedans, jusqu'à l'inclusion des lèvres, était inflexible (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 132) :
1. Nombreuses furent les délégations qui, au début, eurent l'impression que la charte devait contenir une clause aussi explicite. Mais la délégation des États-Unis, d'autres aussi, prirent finalement position contre l'inclusion dans la charte...
Charte Nations Unies, 1946, p. 22.
HISTOL. Technique consistant à placer la coupe à étudier dans de la paraffine fondue qui se solidifie en refroidissant, permettant ainsi de découper en lamelles minces le tissu ou l'organe considéré. Inclusion à la paraffine. Cette technique a l'avantage considérable de permettre des coupes en séries, disposées en ruban (HUSSON, GRAF, Manuel biol. gén., 1965, p. 9) :
2. Lorsque les cultures sont d'assez grandes dimensions, on peut, après fixation, les inclure dans la paraffine et les débiter en coupes sériées. Dans ce cas, on détache naturellement après la fixation la culture de son support de verre ou de mica et il est recommandable, pour ne pas la perdre au cours des manipulations, de la colorer à l'éosine avant l'inclusion.
J. VERNE, Vie cellul., 1937, p. 43.
STYL. ,,Terme appliqué parfois au procédé de style qui consiste à commencer et terminer une phrase ou un vers par le même mot`` (MAR. Lex. 1951; ds Lar. Lang. fr.).
B. — État d'une chose incluse naturellement ou accidentellement dans une autre.
1. État d'une chose incluse dans une autre, ,,appartenance d'un ensemble à un autre ensemble`` (SUMPF-HUG. 1973).
a) MATH. Propriété que possède un ensemble d'avoir tous ses éléments contenus dans un autre ensemble. Relation d'inclusion (Gds cour. pensée math., 1948, p. 60) :
3. ... nous recourrons au symbole et au concept de l'inclusion simple, et non plus propre. Cette forme large d'inclusion a reçu un symbole rappelant celui de l'égalité...
JOLLEY, Trait. inform., 1968, p. 216.
b) LOG. ,,Rapport entre deux classes tel que les éléments constituant l'une d'elles se retrouvent parmi d'autres, dans l'autre classe`` (PIGUET 1960) :
4. ... l'idée d'inclusion, ou celle du rapport du contenant au contenu, se retrouve en logique où elle sert de fondement à la théorie du syllogisme; quoique le mode selon lequel l'idée générale contient l'idée particulière, soit bien différent du mode suivant lequel une quantité ou un espace contiennent une autre quantité ou un autre espace. L'idée de force ou de puissance active est bien plus générale que l'idée de force motrice ou mécanique...
COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 238.
2. Présence d'un corps étranger dans un ensemble homogène auquel il n'appartient pas; p. méton., ce corps lui-même.
a) BIOL. Inclusions de Döhle. ,,Corpuscules extrêmement petits qui se rencontrent, à l'état normal, dans le cytoplasma de leucocytes neutrophiles. Ils ne sont pas entourés de vacuoles. Leur nombre augmente sensiblement en présence de certaines maladies (scarlatine)`` (LOV.-VEILL. 1954; ds Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.).
b) MÉTALL. Élément étranger appartenant à un métal ou un alliage dont la présence est due soit à une réaction chimique naturelle au cours de son élaboration, soit à la présence d'un agent étranger durant la coulée ou le moulage. Synon. goutte froide. (Ds Lar. 20e-Lar. Lang. fr.).
c) MINÉR. Corps solide, liquide ou gazeux d'une nature différente de l'ensemble dans lequel il se trouve renfermé. (cf. allochromatisme s.v. allochromatique). Les inclusions liquides sont extrêmement rares; mais il y a beaucoup d'inclusions vitreuses et de cavités à gaz [dans les augites] (LAPPARENT, Minér., 1899, p. 449) :
5. On distingue (...), dans le corps de l'émeraude, de petites feuilles de mica, des grains de charbon ou encore de fins canaux remplis d'eau ou de gaz carbonique. (...) ces inclusions furent témoins du refroidissement de la croûte terrestre et de la naissance des roches...
METTA, Pierres préc., 1960, p. 79.
d) Inclusion dentaire. ,,État d'une dent dont la calcification est achevée et qui est entièrement contenue à l'intérieur de la mandibule`` (Méd. Flamm. 1975; ds ROB., Lar. encyclop., QUILLET 1965, Lar. Lang. fr.).
e) Inclusion fœtale. ,,Monstruosité consistant en la présence d'un fœtus à l'intérieur d'un autre fœtus jumeau; elle est due, selon certains auteurs, à la fécondation d'un seul ovule par deux spermatozoïdes ou, selon d'autres, à l'emboîtement d'un ovule fécondé dans un autre ovule fécondé`` (Méd. Biol. t. 2 1971; dict. XIXe et XXe s.).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « réclusion (d'un moine) » (Dialogue Grégoire, éd. W. Foerster, p. 144, 2), attest. et sens isolés; 2. 1605 « action de déclarer inclus, d'inclure » (MARNIX, Différens de la relig., II, I, 3 ds HUG.); 3. sens techn. a) [1823 méd. (LACHÈSE d'apr. Gde Encyclop.)]; 1858 méd. (LITTRÉ-ROBIN : monstruosité par inclusion [organes d'un fœtus]); b) 1851 philos. (COURNOT, supra); c) 1892 minér. (GUÉRIN); d) 1897 cytol. (A. LABBÉ, La cellule in L'Année biol., 2 ds QUEM. DDL t. 5 : inclusions [dans le protoplasme]); e) 1902 géol. gîte d'inclusion (Nouv. Lar. ill.); f) 1907 histol. (Nouv. Lar. ill. Suppl.); g) 1923 métall. (GUILLET, Métall. gén., p. 145 : cet oxyde forme de véritables inclusions [dans le métal liquide]); h) 1933 styl. (MAR. Lex.); i) 1948 math. (Gds cour. pensée math., p. 60); j) 1957 art dent. (ROB.). Empr. au lat. class. inclusio « emprisonnement », b. lat. « inclusion (procédé de style) », lat. chrét. « réclusion (d'un ermite) ». Fréq. abs. littér. : 12. Bbg. BERTINI (M.-T.), TALLINEAU (Y.). Petit vocab. L'Informatique nouv. 1977, n° 80, p. 23. - COHEN (M.). Inclusion, exclusion, justification. R. Ling. rom. 1961, t. 25, pp. 251-263.

inclusion [ɛ̃klyzjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1665, sens 2; « réclusion (d'un moine) », v. 1200; « action de déclarer inclus », v. 1580; lat. inclusio « emprisonnement » en lat. class., « procédé de style » en bas lat. (→ ci-dessous, 1., didact.), de inclusum, supin de includere. → Inclure.
1 (1690). Action d'inclure, de mettre (qqch. dans…). || L'inclusion d'un chèque dans une lettre (par qqn).L'inclusion d'une motion au procès-verbal.
(Sans complément) :
0 (…) il faut plus que cela pour l'inclusion, mais pour l'exclusion cela suffit : je n'en veux pas davantage.
Bossuet, Avertissements aux protestants, IIIe avertissement, XXVII.
(1907). Spécialt. (Sc.). Introduction dans la paraffine ou la colloïdine d'un tissu biologique fixé, en vue de sa coupe au microtome, et de son examen au microscope (on emploie aussi le verbe inclure, dans ce sens).
(1933, Marouzeau). Didact. Procédé stylistique qui consiste à inclure une phrase entre deux éléments identiques (mot, expression qui commence et finit la phrase complète).
2 (1665, Retz). Situation, état de ce qui est inclus (dans autre chose); relation entre ce qui est inclus et ce qui l'inclut.
a Abstrait. || Toutes les classifications reposent sur la relation d'inclusion. Taxinomie. || « La relation d'inclusion est exprimée par le verbe “être” (ex. : un fauteuil est un siège). Les inclusions de classes d'objets correspondent aux inclusions inverses des signifiés des mots qui les désignent » (J. Rey-Debove, Sémiotique, p. 79). Hypéronyme, incluant. || Inclusion réciproque. Identité.
Log., math. Relation entre deux classes, entre deux ensembles, dont l'un est inclus dans l'autre. || L'espèce est en relation d'inclusion avec le genre. || L'inclusion est une relation réflexive, antisymétrique et transitive d'ordre partiel. || Inclusion réciproque. Identité. || Inclusion de classes (logiques); inclusion de relations. || L'inclusion est à la base du syllogisme.
b Concret.(Xe). Anat. || Inclusion d'une dent de sagesse : situation d'une dent enfermée dans le tissu osseux du maxillaire.(1902). Géol. || Gîte d'inclusion : gîte dans lequel le minerai est disséminé dans une roche (et non pas disposé en filons ou en amas).
3 (1897, l'Année biol.). Concret. Ce qui est inclus; élément inclus dans un milieu de nature différente. || Inclusions protoplasmiques. || Inclusions de Döhle : corpuscules du cytoplasme des leucocytes neutrophiles.Inclusion d'air dans du verre. Bulle (II., 1.).(1892). Minér. Corps étranger (solide, liquide ou gazeux) existant dans un cristal. || Ce diamant contient une inclusion.
(1932). Techn. (métall.). Élément étranger dans un métal ou un alliage.
(1858). Biol. || Inclusion fœtale (monstruosité par inclusion, de Geoffroy Saint-Hilaire) : présence d'une formation fœtale à l'intérieur d'un autre fœtus, due soit à la fécondation d'un seul ovule par deux spermatozoïdes, soit à l'emboîtement d'un ovule fécondé dans un autre.(1897). || Inclusion cellulaire : particule étrangère présente à l'intérieur d'une cellule.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Inclusión — puede referirse a: Inclusión social, véase Democracia participativa, Diálogo social y Sociedad civil. Inclusión (pedagogía) Inclusión (economía) es la inclusión del dinero a partir de un ambito economico propuesto por un sistema capitalista… …   Wikipedia Español

  • inclusion — in‧clu‧sion [ɪnˈkluːʒn] noun [uncountable] the act of including something as part of a larger amount or group of things: • the inclusion of cash flow information inclusion in • The agency is still reviewing two other widely used ingredients for… …   Financial and business terms

  • Inclusion — In*clu sion, n. [L. inclusio: cf. F. inclusion. See {Include}.] [1913 Webster] 1. The act of including, or the state of being included; limitation; restriction; as, the lines of inclusion of his policy. Sir W. Temple. [1913 Webster] 2. Something… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Inclusion — Inclusion. См. Включение. (Источник: «Металлы и сплавы. Справочник.» Под редакцией Ю.П. Солнцева; НПО Профессионал , НПО Мир и семья ; Санкт Петербург, 2003 г.) …   Словарь металлургических терминов

  • inclusión — 1. acto de encerrar o de estar incluido. 2. estructura en el interior de otra, como las inclusiones del citoplasma celular. Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano. 2010 …   Diccionario médico

  • inclusion — index accession (annexation), addendum, admittance (acceptance), affiliation (connectedness), appendix ( …   Law dictionary

  • inclusion — (n.) c.1600, from L. inclusionem (nom. inclusio) a shutting up, confinement, noun of action from pp. stem of includere (see INCLUDE (Cf. include)) …   Etymology dictionary

  • inclusion — [n] addition admittance, composition, comprisal, embodiment, embracement, encompassment, formation, incorporation, insertion, involvement, subsumption; concept 642 Ant. exclusion, subtraction …   New thesaurus

  • inclusión — (Del lat. inclusĭo, ōnis). 1. f. Acción y efecto de incluir. 2. p. us. Conexión o amistad de alguien con otra persona …   Diccionario de la lengua española

  • inclusion — ► NOUN 1) the action of including or the state of being included. 2) a person or thing that is included …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.